Second souffle aide les entrepreneurs en difficulté à rebondir

ARRAS

Accompagner les accidents dans la vie d’une entreprise, c’est la mission que s’est donnée l’association nationale Second souffle. Une antenne est située à la maison des sociétés à Arras et permet aux entrepreneurs d’être accompagné en cas de difficultés.

Par Rachel Debrincat | Publié le 06/07/2017

 

«  L’échec, c’est la plus belle illustration de l’audace entrepreneuriale  », soutient avec engouement Christine Lecomte. Cette ancienne juge du tribunal de commerce, aujourd’hui à la retraite, assure chaque dernier lundi du mois une permanence à la maison des sociétés à Arras sous la bannière de l’association nationale Second souffle, présidée par Dimitri Pivot.

Sa cible : les entrepreneurs, les commerçants et les artisans en difficulté. « Ceux qui connaissent un accident de parcours, qui sentent qu’un problème va arriver, mais aussi ceux qui ont déposé le bilan et doivent rebondir  », énumère celle qui, il y a quelques années, a dû aussi tirer les volets de son projet d’entreprise, faute de levée de fonds.

Comme Christine Lecomte, les membres de l’association, agréée par la direction générale des entreprises et labellisée Bleu Blanc Zèbre, sont bénévoles et ont connu, sans exception, l’expérience de la défaillance en entreprise. Ils comprennent donc les difficultés de leurs interlocuteurs. «  Ils vivent un triple traumatisme. passionnel et personnel, car ils y mettent beaucoup d’eux-mêmes ; financier, car ils y plongent souvent leurs économies ; et professionnel, quel avenir après un échec ?  », explique la conseillère qui leur apporte sa boîte à outils. Des conseils au cas par cas, de l’animation de réseau avec des professionnels de l’accompagnement, mais surtout du réseau.

« Il faut avoir le courage d’aller chez le médecin à 38º plutôt qu’à 40º »

Si Christine Lecomte assure une permanence à Arras et ambitionne aussi d’en ouvrir une à Douai, c’est pour être proche des tribunaux de commerce. « Les entreprises ont peur de pousser la porte de ces structures. Pourtant, en toute discrétion, le président du tribunal de commerce peut résoudre des problèmes car sa mission principale est de pérenniser l’entreprise et l’emploi. Il faut avoir le courage d’aller chez le médecin à 38º plutôt qu’à 40º  »

Association Second souffle. Permanence assurée par Christine Lecomte chaque dernier lundi du mois de 14 h à 16 h (sauf en août). Tél. 06 60 81 59 46. christinelecomte@outlook.fr. Le site Web : www.secondsouffle.org. Des bénévoles, ayant la connaissance du terrain, sont recherchés pour constituer une équipe d’accompagnement des entreprises.

>>> Un chiffre :

On comptait 4 000 défaillances d’entreprises en Hauts-de-France (58 000 en France) en 2016.